Point sur la vidéoprotection

Nous l’avions promis dans notre programme, nous le faisons.
Nous avons confié le montage du dossier de vidéoprotection à un cabinet d’études spécialisées. Ce type de dossier doit tenir compte des réglementations qui régissent l’installation et l’utilisation des images.

Après plusieurs échanges entre ce cabinet, Monsieur le Maire et moi-même, nous avons présenté cette première approche au bureau municipal. Ce dossier est actuellement soumis à l’approbation de la Préfecture après avoir été examiné par les commissions municipales. Cette demande d’autorisation préfectorale nous permettra de solliciter des subventions auprès de la DETR (dotations d’équipements des territoires ruraux) et du conseil départemental…

Deux types de caméras seront déployées à Longueau :
– celles destinées à lire les plaques des véhicules entrant et sortant (VPI= visionnage des plaques d’immatriculation), très utiles pour les enquêtes de police.
– d’autres caméras pour la sûreté des lieux et des bâtiments comme le cimetière, les écoles, les bennes à déchets, la place de la Mairie etc…

Les images sont stockées 15 jours au poste de police municipale. Seul un nombre limité de personnes agréées par la Préfecture aura accès aux images ainsi que la police nationale sur réquisition judiciaire. Des panneaux spécifiques seront posés pour l’information des citoyens

Nous passerons à la réalisation de cette implantation quand deux conditions seront réunies :
– Accord de l’autorisation préfectorale.
– Obtention des subventions demandées.

D’autres informations vous seront données en fonction de l’avancement du dossier.

Éric Maquet
Adjoint à la sécurité

Share: